FUCK AMERICA

New York 53. Jakob Bronsky, fraichement débarqué d’Europe après avoir survécu aux déportations, est un exilé en quête de résilience. Mais l’Amérique fantasmée n’est pas à sa portée, il n’adhère pas au rêve américain, alors c’est par l’écriture de son roman sur la Shoah qu’il tente de guérir. Il décrit avec humour et légèreté sa condition de migrant, errant entre les jobs minables, les putes, les plans pour tromper la faim et surtout l’écriture de son futur best-seller : Le Branleur. Edgar Hilsenrath, qui est né en 1926 et vit actuellement à Berlin, livre avec ce roman un épisode quasi autobiographique, truculent et insolent à souhait. Le Théâtre du Rictus a décidé d’adapter ce roman et s’en empare avec malice pour questionner l’exil et faire résonner cette épopée avec le monde d’aujourd’hui. Ce spectacle est le deuxième d’un cycle sur l’exil et la migration entamé par la compagnie avec l’adaptation de Guerre de Janne Teller au mois de d’avril 2017.

Production et soutiens :

Création en Coréalisation : Onyx (Scène conventionnée Saint Herblain) et  Grand T (Scène conventionnée Nantes)

Le théâtre du Rictus est conventionné par la Drac des Pays de la Loire. La Cie est soutenue pour son fonctionnement par le Conseil Régional des Pays de la Loire et le Conseil Général de Loire Atlantique et est hébergée gratuitement par la Ville de Nantes au studio des Batignolles.

Ce spectacle est aidé, pour sa création, par le Conseil Régional des Pays de la Loire, la Ville de Saint Herblain et le Spedidam

La Cie a été accueillie en résidence de création au Théâtre Régional des Pays de la Loire et à Onyx
http://www.theatredurictus.fr/
https://www.facebook.com/TheatreDuRictus/