Homère Homer

Homère Homer joue à la tragédie grecque pour raconter la crise des subprimes.

L’histoire est inéluctable : Homer (celui qui mange des donuts) doit faire face à la crise économique. Une fois sa maison confisquée et sa famille disloquée, il finira par se crever les yeux pour ne plus voir son malheur. Après une longue errance, à la recherche de sa fille Lisa, il deviendra Homère (celui qui raconte des histoires).

La pièce, écrite par Alexis Fichet et Nicolas Richard, est interprétée par les deux auteurs, qui s’amusent à jouer tous les rôles.
Dans Homère Homer il y avait, dès le départ, une dimension d’éducation populaire : comprendre et pouvoir expliquer un domaine qu’on ne maîtrise pas. Les deux auteurs se sont d’abord appliqués le principe à eux-mêmes, puis ils ont voulu le partager avec un groupe d’amateurs, puis avec le public.

Alternant séquences tragiques (vraiment) surjouées et explications économiques (faussement) improvisées, Homère Homer provoque le rire, ainsi qu’une réelle compréhension des mécanismes économiques contemporains.

Production Lumière d’août