Nous qui sommes cent

Trois comédiennes sur scène. Trois facettes d’une même femme perdue dans sa multiplicité. Ni tout à fait la même ni tout à fait une autre. Singulières et plurielles en jupe à paillettes. Elles parlent d’en finir. Reportent à plus tard. Essayent une dernière fois.  Ces trois « elles » se racontent aux spectateurs pour mieux se réinventer. Le fantasme jaillit dans le récit de leur quotidien étriqué. Réel et imaginaire se confondent. Il y a urgence à jouer, c’est une question de survie. Alors elles jouent. Elles endossent tous les rôles. Elles sont une, elles sont trois, elles sont cent.

 

 

Un rythme vif et toujours juste. TT  Télérama

Les actrices sont formidables. Scène Web

Un usage abouti de toutes les teintes de la palette de jeu. La terrasse

Difficile de ne pas être touché. Le Figaroscope

Originale Symphonie. Éclaboussant spectacle. Le monde.fr

Une mise en scène sobre et surprenante. Une « pépite ». Culture Tops

On tient sur le fil entre rires, angoisses, larmes et soulagements. Théâtre actu

Crédit photo : Jean-François Faure
https://www.facebook.com/lescrisdelhorizon/
https://www.facebook.com/nousquisommescent